calcul crédit immobilier

Pour acheter un appartement ou une maison, que ce soit à tire de résidence principale ou pour de l’investissement locatif, il est intéressant et surtout important de savoir comment calculer un crédit immobilier. Ainsi vous êtes en mesure de présenter un dossier qui « tient la route » lorsque vous vous présentez devant votre banquier, que ce soit par l’intermédiaire d’un courtier ou non.

Le prix du bien immobilier

Le prix de l’appartement, de la maison, du château ou de la grange à rénover, ne doit pas être confondu avec le montant que vous souhaitez emprunter.

Le montant à emprunter

C’est la somme d’argent que vous demandez à votre banquier de vous prêter. Dans certains cas, elle peut être supérieure au prix du bien immobilier que vous convoitez. C’est ce qu’on appelle le prêt à  110%, qui inclut la totalité de la valeur de l’habitation, auquel s’ajoutent les frais notariés.

La durée de remboursement

La durée de remboursement du prêt immobilier varie d’un emprunteur à l’autre. Elle tient compte du souhait de celui-ci bien sûr, mais aussi de sa capacité financière à honorer des mensualités plus ou moins élevées. En fonction du contrat choisi, celle-ci peut être modifiée dans le temps afin d’augmenter ou de réduire ces mensualités.

L’assurance du prêt immobilier

Négociation de l’assurance

L’assurance du crédit immobilier se négocie plus facilement aujourd’hui qu’auparavant. En effet depuis que le gouvernement a instauré une loi visant à donner la possibilité à l’emprunteur de faire jouer la concurrence sur le taux et les conditions de l’assurance, ils sont devenus plus accessibles. Il est donc tout à fait possible d’avoir un accord de prêt dans un établissement bancaire A et de souscrire à une assurance auprès d’une société spécialisée dans cette activité B.

Un taux qui diffère d’un emprunteur à l’autre

L’assurance du prêt immobilier ne doit pas être prise à la légère, car c’est elle qui prend le relais  quant au remboursement de vos mensualités en cas décès et d’invalidité, mais aussi éventuellement en période de chômage, etc. Plus la couverture est importante plus le pourcentage de l’assurance sera élevé. Aussi en fonction de votre âge, de votre état de santé, du tabagisme et de l’alcool consommés, ce taux varie.

Ces informations permettent donc de sortir un échéancier avec une durée de remboursement et des mensualités, avec et sans assurance. Mais la décision du taux se fait à partir des éléments que voici…

Les éléments importants pris en compte par le banquier dans le calcul crédit immobilier

Le montant des revenus

Le revenu est sans équivoque le 1er critère qui permet au banquier de savoir s’il va prendre la peine de travailler sur votre dossier de prêt immobilier. Plus ils sont élevés mieux c’est, mais pas que…

La régularité des revenus

La régularité des revenus va de pair avec le montant qu’ils représentent chaque mois. Le banquier sera plus enclin à prêter de l’argent à un fonctionnaire titulaire plutôt qu’à un CDD depuis 3 mois. C’est la notion de risque d’impayé qui prime dans le choix d’accorder ou non le prêt.

L’âge de l’emprunteur

L’âge de l’emprunteur est également un critère important d’acceptation concernant une demande de prêt immobilier. Généralement, il s’agit de s’engager à rembourser le banquier pendant une période de 20 ou 25 ans et  ça devient plus compliqué à partir de 60 ans à moins que l’apport soit conséquent et que la durée soit inférieure à 15 ans par exemple.

Le calcul du prêt immobilier peut se faire avec un simple simulateur comme on en trouve partout sur le web. Cependant, ce n’est pas parce que la quotité d’endettement est respectée  que la banque donnera son accord.

Comment calculer un crédit immobilier ?

Vous pourrez aussi aimer